pas sur l'eau

Les lumières changent vite en mer. Il faut être prompt à changer de couleur. 
Ce soir je sort de ma palette un bleu de Delft et un Brun Van Dyck.
La première couche légère n'a pour but que de laisser blanc la tache de lumière sur l'eau à droite et de travailler par quelques subtiles nuances (invisibles en photo) le ciel à l'horizon.
Travailler à la brosse le ciel avec des mélanges non homogènes de nos deux couleurs. Gestes surs, rapides, sans reprise ni remords. Gros pinceaux obligés.
Même mélange pour la côte et la mer.
Y a plus qu'à y placer des bateaux ... sur l'eau.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire