Si on partageait un café

Petit "pas à pas" de rentrée, une tasse de café avec et sans gomme à masquer.

Première tasse

Je peint le fond par bandes en légère diagonale en alternant Terre sienne brûlée, rouge clair, brun Van Dyck sur la moitié basse. En montant je ne garde que le brun auquel j'ajoute du bleu outremer.
Je renforce la partie haute avec le mélange brun bleu. et trace des nervures pour créer la texture de ronce de chaîne.
J'équilibre le tout par une couche transparente de brun.
Les ombres de la tasse sont travaillées avec le mélange bleu, brun. La mousse de café est faite avec un mélange de jaune de Naples et terre sienne brûlée.

Deuxième tasse
Je protège cette fois ci la tasse avec de la gomme à masquer. Je dégrade un mélange de bleu et brun du haut vers le bas.
J'applique ensuite les couleurs du bas et fonce le haut par tache mouillées généreuse ... flip, flop, spash ! On en lève ensuite le gomme à masquer.
Je travaille les ombres de la tasse par couches successives en commençant par le plus clair (tout ce qui ne reste pas blanc), avec un mélange bleu brun.
Une deuxième couche pour les ombres plus fortes.
Et pour finir la mousse du café avec un mélange Jaune de Naples et terre sienne brûlée.


4 commentaires:

  1. bonjour Hervé je ne bois pas de café mais les tiens font envie ! bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce pas-à-pas, moi non plus je ne bois pas de Café, je suis plutôt Thé et tisanes ;-) les nervures du bois, tu les fais dans le sec ? et tu les reprends à la fin pour qu'elles paraissent si vraies ?
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faut travailler sur le sec, mais comme le résultat est très marqué il faut ensuite rééquilibrer la texture en atténuant, en passant une couche transparente (ici brun )

      Supprimer
  3. Flotte la mousse au dessus du noir de café. ..preuve
    Que chez toi le café est de qualité! Quand le partagerons nous de façon non virtuelle?bises dil

    RépondreSupprimer