Pommes

Picasso disait : "quand je n'ai pas de bleu, je met du rouge"
Moi j'ai besoin des deux...
Etape 1 : Après avoir masqué la tige, appliquer la première couche sur mouillé, de façon non uniforme. Cela consiste à déposer par touches les couleurs parfois plus jaunes, ou plus bleu, voir de l'eau propre pour des zones de lumière (blanc du papier).
Etape 2 : Procéder de même en superposant une deuxième couche après séchage. Les parties les plus à l'ombre sont plus bleu.
Vous obtiendrai un résultat plus intéressant (à mon avis) en appliquant quelques touches de rouge dans les parties les plus sombres.

3 commentaires:

  1. Le travail avec les complémentaires est toujours passionnant... et se doit d'être subtil !

    RépondreSupprimer
  2. Si je peins les Pommes en Rouge, faut-il que je mette du vert pour les ombres ? ;-)

    RépondreSupprimer