Atelier de carnets

Avec le soleil nous vient la vie, et en prélude au printemps les premières fleurs enchantent les forêts. Nivéoles, scilles, anémones pulsatiles nous invitent à préparer nos carnets. C'est ainsi qu' aux premiers signes de douceur mon atelier se transforme en fabrique de carnets d'aquarelles.

3 commentaires:

  1. Une fois commencé le carnet, on n'a plus qu'une idée fixe : le poursuivre, le remplir !
    Hélas, la vie se charge de nous ramener à nos devoirs quotidiens, qui n'ont le plus souvent que peu à voir avec la peinture de fleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais la sève du printemps coule dans nos veines et irrigue nos pensées... un jour elle sortira par nos pinceaux.

      Supprimer
  2. c'est beau Hervé et donne envie... pleins de belles pensées
    claire

    RépondreSupprimer