Vendredi dessin

Chaque vendredi nous continuons à nous rencontrer pour dessiner.
Cette fois ci, c'est Sylviane qui propose les sujets... pas facile mais quel plaisir
Puis à moi de proposer. Courage ...
 En dessinant j'ai le sentiment que le monde sans fin m'est ouvert.

3 commentaires:

  1. "C'est pour voir vraiment, pour voir toujours plus en profondeur, toujours plus intensément, et de là pour être pleinement conscient et vivre totalement, que je dessine ce que les Chinois appellent les "Dix Mille Choses" qui m'entourent. Le dessin est une discipline qui permet de sans cesse redécouvrir le monde. Je sais aujourd'hui que ce que je n'ai pas dessiné, je ne l'ai pas vraiment vu et que, quand je me mets à dessiner une chose banale, je prends conscience qu'elle est extraordinaire, un pur miracle."

    Frederick Franck, The Zen of Seeing.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh wouaw je suis toute bouleversée par ces phrases Anne...
      Comme c'est vrai ! on ne prend pas assez le temps de regarder les choses, c'est pour cela qu'on ne voit pas les trésors qui nous entourent.... on ne prend plus assez le temps non plus d'écouter les gens, c'est pour cela que l'on devient sourd et que l'on s'aigrit, mais cette période de Noel va peut-être réunir des gens qui auront le temps de s'écouter et de se regarder et de découvrir de nouveaux trésors.... merci pour ces réflexions

      Supprimer
  2. Dessiner nous apprend à observer. Passage incontournable du peintre qui travaille son observation comme le musicien travaille son oreille en écoutant.

    RépondreSupprimer