lumière

Un jour l'hiver figera l'automne
Je me tournerai vers la lumière offerte
d'un soleil courbé
aquarelle 40*40

4 commentaires:

  1. Je l'ai vue "en vrai" : cette aquarelle vous attrape, vous entraîne à l'intérieur de son sous-bois et ne vous lâche plus, c'est incroyable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Anne, puisse la lumière habiter les sous bois que tu arpentes.

      Supprimer
  2. Quelle lumière, quelle ambiance !!.... c'est superbe.

    RépondreSupprimer