Côte

Cap après cap la bateau longe la cote ouest de la corse en direction du sud. Sur chacun est posé face au vent une tour génoise. Il ne fallait pas plus de deux heures pour signaler un danger tout autour de l’île.


La roche et le maquis se mélangent et s’offrent au soleil trop accablant. Les montagnes de granit de décomposent en d’innombrables réseaux de crêtes et de ravins ou chaque roche dessine à son tour un même motif, finissant un d’innombrables tentacules minérales qui plongent dans la mer comme pour se rafraîchir de l’air sec et brûlant.


La montagne est pareille au caillou, elle dessine un paysage fractal ou chaque élément constitue un univers de formes les plus insolites.



Sortir une feuille blanche, des pinceaux et des couleurs. Ne pas agir dans l’urgence.
Prendre le temps d’observer.


Chercher dans la matière la construction de l’édifice.
Observer chaque élément et comprendre son rôle dans le tout.
Chercher dans la structure fractale l’organisation nécessaire qui implique le mouvement et donne au paysage son énergie.



Chercher la forme, le mouvement et l’émotion.
Chercher la force du paysage.

5 commentaires:

  1. Ohhhhhh comme c'est beau......je suis toute émerveillée par la beauté mystérieuse et esthétique de notre chère nature.... et par l'artiste doué que tu es, qui nous émeut par ses mots et ses couleurs.... j'aime.....
    J'ai vraiment envie d'apprendre des choses avec toi.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir je t'apprendrai
      mais la première à nous enseigner est la nature
      si l'on parvient à l'observer
      parfois elle se révèle.

      Supprimer
  2. Retour de vacances... Retour à l'utilisation des feuilles A4, des stylos, des neurones, de l'ordinateur. Correction de rapports, messagerie, agenda, ... Et si je m'offrais une récréation ?
    Un thé à la main, je pars en balade sur le net. Et là ...
    Escapade, nouveau départ. Les yeux noyés dans les images que tu nous offres, je pars en voyage.
    L'évocation est intense. Tout y est, la chaleur, les couleurs, les odeurs, le bruit des vagues ou des grillons...
    Je m'enfonce, savoure, m'oublie, me perd avec bonheur ...
    Tout m'emporte pendant de grandes et belles minutes vers un univers lumineux et régénérant....
    Puis je remonte à la surface, gonflée à bloc, prête à reprendre le collier.
    Merci Hervé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Emmanuelle
      ces mots sont très encourageant
      et me portent à continuer de partager mes chemins.

      Supprimer