Reflets dans l'eau (2)

Voici une suite possible de l’exercice précédant, un peut difficile certes mais qui vous permettra si vous avez travaillé les principes vus précédemment, de façon plus approfondie, le geste et le mouvement en "jouant" avec la lumière. Mais aussi la matière, sa structure fractale et les volumes qui naissent de la couleur.
 
Le travail se fera par superposition du clair au foncé en commençant par le jaune (cadmium). Je protège la feuille avec des papiers et alterne projections de couleur que je lies au pinceau et projection d'eau. Je procède par plusieurs couches pour obtenir de la matière.
Ajouter progressivement du vert avec de plus en plus de bleu. Outremer + cadmium sur la partie droite, et vert de Vessie + cadmium sur la partie gauche, Vessie + outremer  pour les verts les plus sombres. Les parties les plus noires sont obtenues en ajoutant de la terre ombre brulée et de la terre sienne brulée au mélange de vert le plus foncé. Cherchez la matière, amusez vous ...

Je trace les arbres rapidement, en jaune déjà que je laisse sécher. puis en ajoutant des terres et des bleus sur mouillé propre. J'éclabousse d'eau propre avant séchage (tâches diffuses).
Je travaille ensuite l'eau en commençant par un dégradé de bleu Outremer du bas vers le haut.
Le travail du reflet nécessite geste et spontanéité, ainsi que quelques techniques. Il faut libérer son geste, et perdre le contrôle de sa main, juste être attentif à suivre son mouvement. Cela explique pourquoi il n'y a plus de photos... j'étais ailleurs quelque part dans ce reflet perdu dans son jeu de lumières.
Si vous êtes du stage de samedi, je vous expliquerez tout cela au village de Bèze ou nous irons peindre les reflets.

3 commentaires:

  1. Ce moment où le sujet nous emporte... et on ne pense plus aux photos, ni à rien d'autre ! J'aime...

    RépondreSupprimer
  2. Ca n'a effectivement pas l'air si facile, même plutôt très technique ! Mais en tout cas, le résultat en vaut la peine, très réussi.

    RépondreSupprimer