Jour et nuit

Jour et nuit bercé par le flot
Nuit et jour bercé par les mots
les mots de la poésie
ceux qui font exister
Comment peindre l'épaisseur de la nuit ?
Comment peindre la transparence de la lumière ?
Dire sans grammaire
poésie du jour qui lève
peindre sans objet,
hérésie de la nuit qui écrase


travail de cours particulier, Aquarelle sur grand format.
Jour : Anne Malnar
Nuit : moi

6 commentaires:

  1. Cela berce effectivement, les mots, les couleurs oppressantes de la nuit qui devrait nous apporter un sommeil régénérant.... j'aime ces Toiles, surtout la nuit, quel format ? il faut des litres de peinture et des pinceaux énormes pour remplir une grande surface non ?
    Explique-moi...

    RépondreSupprimer
  2. Le format est 50*30. On peut plus grand (raisin) mais déjà à ce format on perd de l'éclat dans les couleurs, surtout les sombres. D'autant plus que le travail se fait dans le mouillé (en faisant couler les couleur sur le papier mouillé) et en superposant les couches... jeu d'eau, mais perte d'intensité au séchage.
    Ces techniques nécessitent d'utiliser des tubes, les mélanges sont fait dans des assiettes creuses et on coule ou on applique au pinceau (n°30 pour acrylique, le plus gros, et brosse type splatter)
    Voilà, après il faut essayer, sans avoir peur de manquer, ce qui arrive régulièrement.
    A bientôt Evelyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hervé pour cette belle explication, il va falloir que j'me lance pour essayer d'autres trucs...
      c'est sublime... je ne dis pas seulement cela parce que je suis de très bonne humeur aujourd'hui ;-), mais parce que je le pense vraiment...
      Je t'embrasse

      Supprimer
  3. Bercée par les vagues,
    Caressée par les vents
    Enlacée par des bras aimants
    Isolés du monde, mais bien présents au temps
    Attendre l’aube, paisiblement…

    Douce nostalgie d’un moment d’exception
    Très évocateurs, ces horizons …
    E

    RépondreSupprimer
  4. Se confier aux étoiles...
    Écouter la réponse en écho
    Du doux murmure des flots
    Qui racontent des histoires
    Auxquelles on voudrait croire...
    E

    RépondreSupprimer
  5. Agité par les vagues
    mordu par le vent
    seul les bras ballants
    entier en ce monde mais absent du temps
    être présent, uniquement...

    le chemin a deux bords, la vie est douce et cruelle.
    Très beau poème
    de qui est ce ?


    RépondreSupprimer