Etre peintre

Comment est il passé de la première peinture à la deuxième...
Peut être parce que cela était nécessaire pour lui. Merci Van Gogh pour cette leçon.
Je ne me sent pas prétentieux en me plaçant à coté du maître. Je ne souhaite pas que mes élèves se sentent modestes à mes cotés. Nous sommes égal, de la même pâte. Qu'importe si il est meilleur.
Chaque jour je sort mes pinceaux, et chaque jour je fait une peinture ou plus. Parfois je peint toute la journée ou seulement cinq minutes, peut importe. Parfois la satisfaction n'y est pas, peut importe. Car régulièrement le résultat vient et là tout prend du sens... tout ce chemin.
Alors tant pis si ce blog manque de sciences. Ici pas de photos de mes derniers exploits. C'est le blog d'un peintre, qui existe par ses peintures et qui chaque jour trace le chemin de sa création, même modeste. Chacune d'elle est une histoire, mon histoire. C'est cela que je partage avec mes élèves chaque semaine, cette passion qui est sortie non pas d'un livre mais de ma palette. Etre peintre c'est avant tout peindre, non ?

2 commentaires:

  1. francois moutarde15 avril 2014 à 08:36

    Voyageur, le chemin
    C'est les traces de tes pas
    C'est tout; voyageur,
    il n'y a pas de chemin,
    Le chemin se fait en marchant
    Le chemin se fait en marchant
    Et quand tu regardes en arrière
    Tu vois le sentier que jamais
    Tu ne dois à nouveau fouler
    Voyageur! Il n'y a pas de chemins
    Rien que des sillages sur la mer.
    Tout passe et tout demeure
    Mais notre affaire est de passer
    De passer en traçant
    Des chemins
    Des chemins sur la mer

    Antonio Machado

    http://www.poesie.net/macha4.htm



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà qui me parle !
      Me laisser ce poème, ... c'est comme si vous lisiez en moi.
      :-)

      Supprimer