Du printemps dans les assiettes

Mais qu'ont-ils tous à vouloir peindre le printemps ? Serai ce le soleil précoce qui éveille en eux l'envie d'éclabousser leur feuille blanche de lumières et d'ombres vertes ?


Séance à l'atelier "Au fil de l'eau" ce mercredi"
La recette du soleil toute l'année... c'est facile. Il vous suffit d'un peu de jaune cadmium et de bleu de Prusse.

Vous étalez généreusement le jaune en premier :
SPLATCH, FROT, FROT, SPLATCH et RE SPLATCH.
Et voilà la lumière !
Puis vous superposez vos mélanges de vert du plus lumineux (jaune) au plus sombre (bleu) :
SPLATCH, FROT, TACH, TACH, SPLATCH et RE SPLATCH.
VREUUUUUUUUUUU (sèche-cheveux)
 SPLATCH, FROT, TACH, TACH, SPLATCH et TACH.
Il ne reste plus qu'à ajouter les branches et les tronc :
FROT, FROT, ABSORB.
C'est tout.

Travailler un feuillage est un exercice d'abstraction pas si facile qu'il en a l'air. Car ce sont seulement les derniers traits qui donnent sens à la peinture. Avant vous travaillez de la lumière et de la matière ... donc si vous ne "lâchez" pas le geste ce sera raté (ou presque).

6 commentaires:

  1. C'est très beau ! tout à fait les couleurs que je n'aime pas et que j'ai du mal à peindre, et même si ca a l'air facile comme cela avec les bruitages et tout, je sais que c'est difficile et que je n'y arrive pas... je sais que tu dois être un bon professeur et j'aimerais vraiment te connaître mieux pour que tu m'apprennes les jaunes et les verts et les arbres que j'adore dans la nature mais pas sur le papier, bizarre non ?
    Ah oui, j'aime bien ton interprètation de "quand les poules auront des dents" c'est très LOVE... et moi j'aime bien tout ce qui est romantique et sensible....
    bon weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarre oui. Le vert est la peinture est la couleur la plus difficile à peindre, donc ne soit pas étonnée des problèmes que tu rencontres. Mais si tu n'aimes pas peindre les arbres, pourquoi apprendre à les peindre ?
      Ta sensibilité, je la découvre au fil de tes mots, et je sais quelle est belle et vraie.
      Bises

      Supprimer
    2. J'adore les arbres et j'aimerais apprendre à les peindre aussi bien que toi, c'est la couleur verte qui m'embête... peut-être devrai-je les peindre en rouge, ma couleur préférée, la couleur de la passion et de la vie.... bises

      Supprimer
  2. oui, attends l'automne!!!

    RépondreSupprimer
  3. Au diable les feuilles mortes... ne nous précipitons pas dans les saisons. Et l'hiver n'est pas fini !

    RépondreSupprimer
  4. C'est cela, moquez-vous d'une pauvre artiste qui n'arrive pas à apprivoiser la couleur verte !
    est-ce que j'y peux queckchose moi si j'sui pas aussi douée que Monseiur RV ?
    Je plaisante...
    Bises à vous deux

    RépondreSupprimer