Narration

La narration est le thème de la nouvelle biennale d'art contemporain de Lyon. Je m'y suis rendu, j'ai vu et fus déçu. Mais cela n'engage que moi.
Mais il est vrai que j'aime que les images raccontent une histoire. C'est le cas de mes peintures ... puisque elles raccontent toujours une rencontre vécue avec la nature. Il est intéressant de les poser cote à cote, cars alors de nouveaux sens apparaissent. Amusez vous aussi à cela avec vos photographies.
"La mer touche au plus profond de l'homme. Dans la lumière du soleil, n'est-elle pas le miroir de l'âme humaine ?"

Philippe Plisson



7 commentaires:

  1. Comme le début d'une bande dessinée ? Une "bande photographiée" en quelque sorte ?
    J'aime beaucoup la première photo, elle est de toi ?

    RépondreSupprimer
  2. Oui, en quelque sorte, de la BP mais à évocation poétique sur le temps qui passe et l’éphémère de toute chose pour nous et leur permanence car elles continuent à exister sans nous.
    Les photos sont de moi, une de ces rencontres merveilleuses avec la mer sur une plage sauvage de la cote atlantique.

    RépondreSupprimer
  3. Comme j'adore la mer je l'ai déjà photographiée maintes fois, avec des reflets de couchers de soleil, des reflets de lune, par mauvais temps, les plages des Maldives, du Danemark, de France, d'Égypte... j'ai dessiné et écrit des mots secrets sur le sable que les vagues ont effacés mais qui restent à tout jamais gravés dans ma mémoire...car chaque image raconte son histoire.... une belle phrase de Philippe Plisson...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Toujours très sensible Evelyne, j'étais déjà persuadé que tu es un "rêveur de la mer". Je suis comme toi, et parfois mon âme rêveuse appareille pour des ciels lointains. Mais je suis aussi un homme libre, un combattant éternel.

      Supprimer
  4. Je pensais franchement que tu préférais la montagne, la neige, tout ce que je ne connais pas, parce que cela ne m'attire pas vraiment... l'eau c'est plus mon élément, et le feu aussi, sur une plage, ou dans un bon vieux poele à bois, le feu de l'amour, le feu qui réchauffe et qui donne chaud au coeur...

    RépondreSupprimer
  5. Et non, mon besoin d'espace et de nature est sans limite. Je navigue sur voilier aussi. Mes origines viennent de l'Atlantique, famille de marins pêcheurs d' Audierne (pointe du raz) et de Marrennes (oléron). Les photos ont étés prises sur la côte sauvage, Un lieu de ma jeunesse.

    RépondreSupprimer