Les feuilles mortes

L'automne est la saison des souvenirs ...

  
Elsa Parant pose sur son blog des phrases choisies et des poésies qu'elle illustre de ses  photographies. Heureuse association, sensible et riche qui jamais ne me laisse insensible. Merci Elsa pour cette nourriture partagée. A voir sur "ZAZ comme une image" .

  « L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver. »

George Sand


 Soleils couchants

Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants.

La mélancolie
Berce de doux chants
Mon coeur qui s'oublie
Aux soleils couchants.

Et d'étranges rêves,
Comme des soleils
Couchants, sur les grèves,
Fantômes vermeils,

Défilent sans trêves,
Défilent, pareils
A de grands soleils
Couchants sur les grèves.


Paul VERLAINE 

 
Le dernier défi de Charlotte était de peindre ce qui représente l'automne pour moi.

15 commentaires:

  1. Eh bien ! Il t'a inspiré le défi sur l'automne, il y a l'embarras du choix...quand même la 2 ème a ma préférence, je la trouve très chaude comme ces beaux soleils couchants très poétiques. Moi aussi je suis dans les oranges mais moins poétique que toi.
    A bientôt
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Merci Evelyne,
    j'ai effectivement souvent peint des forêts d'automne, c'est un sujet récurent pour moi.
    Certaines dont ta favorite provien nentd'une série de dix peintures de forêts qui illustrent un poème de Anne Le Maitre nommé "Sentinelles". C'est un carnet d'artiste qui n'a pas trouvé sa forme publique ( exposition ou édition).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notons quand même qu'il a été exposé deux mois à la bibliothèque de Sens, il y a un an, et que les réactions admiratives devant tes peintures nous avaient donné envie de le faire éditer. Mais que c'est compliqué !

      Supprimer
    2. Effectivement Anne et excuse moi de ne pas avoir mentionné cette exposition à Sens sur ton chemin de carnettiste, poète artiste, du premier édité jusqu'à tes derniers travaux de poèmes illustrés. Comment l'oublier, une salle remplie de tes œuvres, c'était excellent ! Je pensais simplement que les livres d'artistes uniques n'ont pas trouvés leur place dans les expositions publiques d'art. Cela reste marginal, ou dans un cadre d'une expo personnelle.

      Supprimer
    3. Et on peut le lire où maintenant ce poème "Sentinelles" ?

      Supprimer
    4. On ne peut pas, c'est toute la beauté de la chose...

      Supprimer
    5. Un poème qu'on ne peut pas lire, je ne vois pas où est la beauté, dommage

      Supprimer
    6. J'aurais pu dire "toute la tristesse de la chose" mais je préfère la beauté à la tristesse. C'est ce que l'on appelle une licence poétique.

      Supprimer
    7. il n'y a de licence poétique que dans la versification ou la prosodie, afin d'en garder la rime. Mais elle ne doit pas pour autant en modifier (voir inverser) le sens, mais bien le souligner et l'enrichir d'une nouvelle puissance évocatrice.
      Donc il faut dire "toute la tristesse de la chose". Et là je partage bien cet avis, car ce travail sur "sentinelle" est excellent. Tes vers et mes peintures ont trouvés là une expression poétique de grande qualité. Mais peut être un jour édition il trouvera.

      Supprimer
  3. Merci pour les couleurs, les lumières et les mots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message Christine.

      Supprimer
    2. c'est magnifique et tu nous en donnes l'habitude merci Hervé et de nous rappeler le poème de VERLAIne

      "tout suffoquant et blême "...jeune nous apprenions par coeur sans plus de comprehension que cela...mais lorsqu'il resurgissent au detour de nos mémoires c'est ainsi inscrit dans le marbre...ET les plus sensibles sont les plus fortement inscrits...DILE

      Supprimer
    3. hervé bonjour...alors c'est quand la suite à barbirey?? j'y retourne dimanche fete feu et flammes peut être trop de monde pour l'occasion...mais vais essayer d'y aller tôt si pas de brouillard et pluie?? c'est pas gagné pour me donner du courage pour finir notre travail;;christine janin qui est venue nous rendre visite devrait aussi ^etre là...
      alors, c'est quand la suite automne a barbirey...je crains la date car je m'absente du 10 au 3 novembre ....voir les couleurs de l'automne en perigord...bises dile

      Supprimer
  4. J'ai bien peur que le temps soit humide ce week end. Il faudra bien du courage au petit matin pour affronter froid et humidité. Et bien pour Barbirey nous attendrons ton retour, et d'ici là les feuilles auront pris les couleurs chaudes de l'automne.
    Bon séjour dans le Périgord.

    RépondreSupprimer